AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intrigue numéro 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♦ inscription : 19/02/2010
♦ messages : 6




MessageSujet: Intrigue numéro 1   Sam 27 Fév - 17:47

Los Angeles - tard dans la soirée



    Petite va, mais quand le moment vient tu peux t'enfuir au loin , sachant que c'est la fin ! Vas-y, vas-y, fuie les ombres de la nuit puisque c'est pour ta vie , nul n'entendra tes cris

    Mais pourquoi donc avait elle prit la route aussi tard dans la soirée ? Le bus était vide et l'unique passager à bord la regardait d'un air pour le moins étrange. Repliée sur la couchette, la jeune femme reprenait son souffle après une course effrénée de laquelle elle n'avait pas imaginé une seule seconde ressortir vivante. Pourtant, elle était bien là, recroquevillée sur un siège dans un bus, face à un homme habillé d'une longue cape noir et maquillé comme une voiture volée. Elle ne savait rien de sa destination, elle n'avait en tête que les dernières paroles que lui avait répété celle qui fut, autrefois, son observatrice. Cette femme qui l'avait recueillie lorsqu'on avait découvert qu'elle était ce qu'on appelle une - tueuse potentielle - une élue ! Foutaises... Aujourd'hui, elle fuyait la ville d'où elle venait dans l'unique but de trouver de l'aide. Sa vie avait décidément pris un tournant qui lui plaisait de moins en moins, mais que pouvait-elle y faire. La machine était lancée.

      « - surtout ne recul jamais Faith. sache que lorsque tu entreprends une route, rien ne doit jamais te faire rebrousser chemin, sous aucun prétexte. l'enfer est à nos portes, ne le laisse pas entrer. »


    Un enseignement qui lui avait été donné durant toute son adolescence. Elle n'avait pas connu la joie de se créer un cercle social, de fréquenter des écoles ni même de pouvoir se reposer. Depuis toute petite, elle avait été arrachée à sa famille pour s'entraîner, pour devenir celle qui, un jour, remplacerait l'élue, la tueuse ! Dans ses mains, la dénommée Faith Lehane tenait une feuille de papier sur laquelle était gribouillé une adresse, un nom. La jeune femme savait par expérience qu'on ne pouvait se fier à personne à l'heure d'aujourd'hui, mais les temps avaient changé. Il était arrivé, il avait tué son observatrice sous ses yeux et avait failli parvenir à ses fins en exterminant une tueuse potentielle. De justesse, elle avait réussi à se défendre, puis, s'enfuir.

      « - le temps n'est plus à la plaisanterie, tu l'apprendras bien vite Faith. sache qu'il existe à Los Angeles une personne qui pourra te venir en aide, toujours. elle se nomme Buffy Summers, et c'est elle... elle que tu devras un jour remplacer, c'est ELLE. »


    Les derniers conseils de son observatrice quelques heures avant l'arrivée du démon Kakistos dans l'entrepôt qui leur servait de salle d'entraînement. L'avait-elle pressenti ? Sûrement, on doute toujours des capacités d'anticipation d'un observateur après tout. La machine était lancée, l'enfer arrivait. Et devant pareil obstacle, Faith s'était résout à sauter dans un bus. Tremblante, le chauffeur annonça le dernier arrêt. Elle se redressa sur ses jambes et attrapa son sac. Vêtue d'un pantalon de cuir noir et d'une veste en jean, elle détourna son regard du jeune homme et sorti du bus, affrontant la pénombre de la nuit et le silence de mort qui régnait à l'arrêt de bus de Los Angeles.... Kakistos serait bientôt là, il ne fallait plus traîner.

    Petite va, mais quand le moment vient tu peux t'enfuir au loin , sachant que c'est la fin ! Vas-y, vas-y, fuie les ombres de la nuit puisque c'est pour ta vie , nul n'entendra tes cris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♦ inscription : 13/02/2010
♦ messages : 69
♦ mon humeur : appeurée
♦ localisation : Los Angeles




♦ in every generation
♦ if you had to tell the truth:
♦ copyright:
♦ sujets: ouvert aux rps

MessageSujet: Re: Intrigue numéro 1   Dim 28 Fév - 10:54

    Quand la vie s'acharne, vraiment on a envie de s'enfuir en courant et de tout abandonner. C'était précisément ce que j'étais entrain de faire. Il faut dire que je n'avais pas trop le choix vu ce qui était à mes trousses. Mais avant de parler de ça, revenons en quelques temps auparavant. Maintenant que j'en parle, c'est tout à fait normal pour moi, mais vous vous allez surement me prendre pour une folle. A l'aube de mes 15 ans, j'étais toujours dans cette même caravane que je partageais avec ma mère depuis le début de mon enfance. Une enfance pourrie dans un endroit pourri avec une mère toute aussi pourrie. Il faut dire qu'elle était bien trop occupée à boire plutôt que de s'occuper de moi. Voilà ce qui résume ma vie, enfin le début de ma vie. Une vie vide de sens à chercher un sens à sa vie et surtout à chercher un moyen d'attirer l'attention pour avoir ne serait-ce qu'un minimum d'attention. Et puis, contre toute attente à l'âge où je ne m'attendais plus du tout à ce que je trouve une personne qui s'intéresse à moi, Molly, une femme que je ne connaissais ni d'Adam ni d'Eve était venue me voir pour m'expliquer que si j'étais ici sur cette terre, c'est parce que j'avais une mission. Franchement, c'était difficile à croire vu la vie de merde que j'avais. Et puis, les explications se firent entendre et je ne pus que lui rigoler au nez. Elle m'avait parlé de vampires, de bouche de l'enfer et de tueuse potentielle. Pourtant, même si je n'y croyais pas du tout, je l'avais suivi mais bon c'était juste pour échapper à ma mère et cette caravane que je haissais au plus haut point.

    Par la suite, elle m'avait donc pris sous son aile et indirectement, j'avais enfin quelqu'un qui s'intéressait à moi et qui ne vivait pas que pour elle. Elle s'était donnée pour tâche de me former dans l'optique de reprendre la relève de la tueuse. C'était bien ça, j'étais une tueuse potentielle et comme toutes tueuses, je devais m'entrainer pour ne pas avoir à affronter les démons et vampires en tout genre sans armes. En 2 ans, une relation solide c'était construite entre elle et moi. Je la considérais comme une seconde mère, une mère dont la mission était de me protéger à sa manière et surtout qui prenait soin de moi. Bref, j'avais enfin retrouver ce qui me manquait depuis tant d'année. Ce que je ne savais pas, c'est que tout se terminerait sans pouvoir dire ouf, à cause d'un vampire nommé Kakistos. Il nous avait attaqué sans crier garde pendant que je m'entrainais avec Molly, nous étions entrain de faire une patrouille. Il fallait bien que je commence à tuer quelques vampires pour voir mes atouts mais surtout mes limites. Je ne pensais pas tomber sur un vampire aussi fort et surtout aussi expérimenté. En quelques minutes, il avait réussi à me propulser contre une tombe et j'avais vu mourir mon observatrice sous mes yeux. Mon monde s'écroulait et j'étais perdue mais surtout apeurée. La meilleure solution ? Prendre la fuite, c'est ce que je fis sans plus attendre. Je savais bien qu'il voulait me tuer, éléminer une tueuse potentielle ce n'était pas rien.

    Pas le temps de prendre ni affaire, ni rien, j'avais pris le premier bus pour Los Angeles, la ville où résidait la tueuse. Je savais son nom, je m'étais renseigné auprès de Molly et puis bon, il faut dire que c'était bon à savoir en cas de problème. Et dans le cas présent, c'était plus qu'un problème. Je n'avais pas le choix, si je voulais rester en vie, j'avais besoin de son aide. Après quelques heures de voyages à scruter le paysage en espérant ne pas voir Kakistos, j'étais enfin arrivé à Los Angeles. J'avais son adresse mais ne connaissant pas cette ville, il fut difficile pour moi de la trouver. J'errais dans les rue les larmes qui coulaient sur mes joues. Parfois, j'avais l'impression qu'on me suivait ce qui m'obligeait à courir. Au bout d'une bonne heure, j'étais enfin devant la porte de Buffy. J'étais éssouflée, toujours aussi flippée. Je toqua avec énergie en espérant qu'elle soit chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Buffy Summers
In every generation. B.

♦ inscription : 28/11/2009
♦ messages : 395
♦ mon humeur : je dirais bonne
♦ localisation : los angeles
♦ job : aucun, étudiante




♦ in every generation
♦ if you had to tell the truth:
♦ copyright: © curious
♦ sujets: ouvert aux rps

MessageSujet: Re: Intrigue numéro 1   Dim 28 Fév - 18:49

    Encore une de ses journées toute aussi ressemblantes à une autre, sans aucun plaisir particulier qui pouvait apporter un peu de joie dans ma vie. Je m'étais d'abord levé trés tot et maman m'avait déposé à Hemery vers 7h30; j'étais donc aller en cours trés tot. Tout d'abord j'avais retrouver mes amis, plus précisement Julie; elle était bien plus qu'une amie à mes yeux. Une personne d'une importance capitale. Elle était la seule à savoir que j'étais une tueuse. Elle était la seule à croire en moi. J'avais passé une petite journée calme à discuter de choses et d'autres avec elle; au lieu de se plonger dans les livres, nous avions parlés toute la journée. Je lui avais confié mes inquiètudes par rapport à Adriel et elle m'avait bien sur conseiller à sa façon. Aprés une journée des plus banales j'étais rentré en bus, une fois arrivé chez moi, je retrouvais ma mere qui venait de rentrer de son week end à la gallerie. Aprés quelques heures passés à regarder un documentaire idiot à la télévision. J'ouvris la porte, je me demandais qui cela pouvait bien être à cette heure ci. La, une jeune fille se trouvait face à moi, elle devait avoir à peu prés le même age que moi. Elle avait l'air trés affolé et me faisait d'une certaine façon de la peine. Je lui souris puis dit

      < Bonsoir, est ce que je peux vous aider ? >


    Dis-je sur un ton fort sympathique, affichant une sourire et une mine radieuse. Je me demandais bien ce que cette jeune fille me voulait. Je portais une jupe un peu plus longue qu'à mon habitude. Rose avec des motifs rouges elle fait jeune sans être racoleuse. Comme à mon habitude je portais des bottes. Mais cette fois elles sont marrons. Jusqu'à présent elles étaient noires. En haut je portais à nouveau un T-shirt décolleté. Cette fois il est blanc. Coté coiffure pas de fioritures. Les cheveux sont simplement légèrement ondulés à leur extrémité. Ma tenue était sans doute classique mais au moins j'étais à l'aise dedans. Je fixais la jeune tout en attendant une réponse positif de sa part. J'étais assez fatigué de mon week end j'avais mangé chez Julie puis je m'étais fait attaqué par un vampire Adriel m'avait secouru, bref le parfait week end crevant. Aprés réfléxion etre une tueuse était drolement fatiguant. J'étais assez excité à l'idée de savoir que j'allais avoir un nouvel euhhh quelle était le mot exact ? Ah oui protecteur ou encore observateur. Cette fois ci je m'étais fixé une idée claire et précise, je ne voulais m'attacher à lui au moins si par malheur il lui arriverait quelque chose je ne me sentirais pas mal. Je pensais le considérais comme une sorte de professeur; Aprés quelques secondes je regardais la jeune fille qui n'avait pas l'air d'aller trés bien, je lui souris a nouveau puis lui dit:

      < Est ce que tout va bien ? Vous n'avez pas l'air très en forme >


    La jeune fille semblait fatigué comme si elle venait de tomber sur un monstre, tiens peut-etre un vampire qui 'est. Je passais la main dans mes cheveux exprimant ainsi mon attente. J'avais le présentiment que cette jeune fille venait de se faire attaquer par quelque chose, elle transpirait et n'avait pas un tete frenchement sympathique. Ou alors c'était peut- etre une simple expression... J'esperais fortement que ma mere ne viendrai pas pointer le bout de son nez....

_________________

    underco

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-origins.forumactif.com

♦ inscription : 13/02/2010
♦ messages : 69
♦ mon humeur : appeurée
♦ localisation : Los Angeles




♦ in every generation
♦ if you had to tell the truth:
♦ copyright:
♦ sujets: ouvert aux rps

MessageSujet: Re: Intrigue numéro 1   Lun 1 Mar - 21:12

    J’étais devant la maison de celle à qui je prendrais la place tôt ou tard, non pas que je lui souhaitais de mourir, mais tout simplement parce que je venais être témoin de la vie éphémère que pouvait avoir les personnes qui connaissaient l’existence des vampires et autres abominations de la bouche de l’enfer. J’étais ici dans l’unique et seul but de trouver un peu d’aide pour venir à bout de Kakistos. Jamais je n’aurais imaginé tomber sur un vampire aussi puissant, une chance que je sois encore en vie et devant la maison de Buffy. J’étais morte de trouille et je n’arrêtais pas de trembler face à l’idée que ce vampire était tout simplement entrain de me traquer. Il voulait éliminer une tueuse potentielle de plus et cette tueuse potentielle c’est moi. J’étais sur la liste rouge d’un des vampires les plus sanguinaires qui soit. J’étais épuisée, j’avais du me battre sans même vraiment être prête et surtout, il avait fallu fuir sans perdre un seule instant, je n’avais même pas pris le temps de prendre des affaires. Elle finit par m’ouvrir et je vis en face de moi une jeune fille tirée à quatre épingles qui avait l’air bien sous tout rapport. Si je n’avais pas su son prénom et son adresse, jamais je n’aurais cru que c’était la tueuse. Mais comme on dit, il ne faut pas se fier aux apparences. Maintenant, j’espérais qu’elle était un minimum entrainée parce que ce qui nous attendait n’était pas simple. Je ne savais pas vraiment ce qui se passait de cette ville et je n’étais même pas au courant de l’existence de chasseur. Je pensais juste que nous étions deux Buffy et moi. Je ne m’attendais vraiment pas à tomber sur ce genre de fille, je pensais qu’elle serait beaucoup plus masculine et du coup, je me demandais si je devais vraiment lui demander de l’aide. J’étais toujours aussi tremblante et même lorsqu’elle me demanda si elle pouvait m’aider, je n’avais pas décroché un mot. J’étais trop apeurée pour ouvrir la bouche. Il faut dire que j’avais perdu mon observateur et que j’avais du réagir pour ne pas perdre la vie. D’ailleurs, la blondinette le voyait très bien, j’étais totalement désorientée et je ne savais plus vraiment où j’étais, juste que j’avais en face de moi la tueuse et que j’avais besoin d’elle. Je revint sur terre quand elle prononça le mot forme. Ca pour ne pas être en forme, je ne l’étais pas. Ma langue se délia enfin et je finis par lui dire d’une voix tremblante.

    « - J’ai besoin de ton aide Buffy, je suis traquée par un vampire nommé Kakistos, il a été à deux doigts de me tuer… S’il te plait aide moi, je sais qui tu es… »

    Et voilà, les mots étaient prononcés, j’avais vu sa réaction quand j’avais parlé de vampire et encore plus quand j’avais terminé ma phrase en disant que je savais qui elle était. J’avais besoin d’aide et elle était la seule à pouvoir le faire. C’était mon seule espoir, ce soir, soit on restait seines et sauves, soit on trouverait la mort toutes les deux. J’avais le cœur qui battait en pensant à cette option. Bref, je n’attendais qu’une chose, qu’elle me laisse rentrer chez elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Buffy Summers
In every generation. B.

♦ inscription : 28/11/2009
♦ messages : 395
♦ mon humeur : je dirais bonne
♦ localisation : los angeles
♦ job : aucun, étudiante




♦ in every generation
♦ if you had to tell the truth:
♦ copyright: © curious
♦ sujets: ouvert aux rps

MessageSujet: Re: Intrigue numéro 1   Mer 3 Mar - 17:45

    J'étais toujours face à cette jeune fille, jeune femme plutôt toujours aussi apeuré et fuyant une chose que je ne pouvais imaginer. Après une attente plutôt longue, j'entendis enfin le son de sa voix. Une voix tremblante où on pouvait attendre la peur et les ténèbres. La jeune femme me disait « - J'ai besoin de ton aide Buffy, je suis traquée par un vampire nommé Kakistos, il a été à deux doigts de me tuer... S'il te plaît aide moi, je sais qui tu es... » Soudain un choc se produit; c'était la première fois que quelqu'un découvrait mon identité. J'étais dans un état assez particulier; je ne savais pas vraiment quoi lui répondre. Certes j'étais une tueuse non LA tueuse de vampires malgré cela je n'étais pas réellement entrainer au combat ,mais quoi qu'il en soit, je désirais aider cette jeune femme. Je baissais la tête étant légèrement mal alèse, j'avais peur que ma mère attende notre conversation c'est donc pour cela que je lui répondit sur un ton discret:

      « - Quoi ? Que voulez-vous dire ? Qui êtes vous ? »


    Je n'étais pas encore sur que cette jeune femme était du coté du bien ou du coté du mal, une chose est sur c'est qu'elle était pétrifiée ça c'était une évidence. Après mure réflexion j'en venais à la conclusion qu'elle voulait seulement que je l'aide. C'est donc pour cela que je lui souris histoire de la rassurait. Après quelques secondes, je fermai légèrement la porte pour ne pas que ma mère attende notre conversation. Une fois ceci fait je replongeais mon regard dans le sient pour lui faire un petit signe de la tête pour lui montrer mon coté positif et lui permettre de comprendre que j'allais lui venir en aide. Je rentrais chez moi pour attraper une veste et pouvoir discuter à l'extérieure. Je me contentais de lui dire "Viens avec moi". Une fois que nous étions prés de ma boite aux lettres, je lui dit enfin:

      « - Bon je vais faire tout mon possible pour vous aider ,mais il faut d'abord que vous me disiez qui est Kaki machin chose. Et ofaite comment vous appelez vous ? »


    Je fixais la jeune femme et j'avais la curieuse impression qu'elle me comprenais. Je ne c'est pas exactement ce que je voulais dire ,mais je le pensais fortement. Heureusement pour moi; ma mère n'avait pas remarqué je n'étais plus dans la maison. Elle devait certainement être occupé quelque part.

_________________

    underco

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-origins.forumactif.com

♦ inscription : 13/02/2010
♦ messages : 69
♦ mon humeur : appeurée
♦ localisation : Los Angeles




♦ in every generation
♦ if you had to tell the truth:
♦ copyright:
♦ sujets: ouvert aux rps

MessageSujet: Re: Intrigue numéro 1   Mar 9 Mar - 22:55

    Si on m'avait dit que la vie c'était ça, fuir à cause d'un vampire qui venait de tuer votre observateur, je ne l'aurais tout simplement pas cru. Mais depuis le jour où j'avais rencontré cette femme qui m'avait tant appris, je ne pouvais plus faire semblant, les vampires et toutes les créatures qui peuplent la bouche de l'enfer ne sont pas le fruit de mon imagination, ils sont bien réels. Et pour preuve, si c'était le fruit de mon imagination, je ne serais en face d'une batisse que je ne connais pas et qui abrite la seule et l'unique élue qui sera à même de m'aider. Cette fille se prénomme Buffy et je dois vous avouer que tous mes espoirs allaient vers elle. Je ne pensais pas me retrouver devant une blondinette assez frêle. Mais bon, il ne faut jamais se fier à sa première image et surtout au physique. Le fait qu'elle soit toute maigre ne voulait rien dire et puis franchement, je ne suis pas non plus ultra baraquée. Elle avait ouvert et avait bien vu que j'étais apeurée et surtout que j'avais des expressions qui ne trompaient pas. Elle m'avait demandé bien rapidement si elle pouvait m'aider et moi je n'avais rien dit... Il faut dire que le choc était encore bien présent. Il faut dire que c'est pas simple de voir la femme que vous appréciez le plus au monde mourir en face de vous. Mais bon, je n'avais pas eu le temps de pleurer sa mort, j'avais du fuir pour ne pas mourir à mon tour...

    Avec un peu de temps et surtout une nouvelle question de Buffy, j'avais fini par lui répondre que j'avais besoin de son aide à cause d'un vampire. Sa réaction fut rapide et surtout, elle pris le temps de fermer la porte pour me demander qui j'étais et surtout savoir si ce que je venais de dire n'était pas une bêtise. Vu la tête que j'avais, j'étais loin de blaguer, bien au contraire. Je voulais lui dire qui j'étais, mais je n'eus pas le temps de parler qu'elle me demanda tout simplement qui était Kakistos et surtout, elle venait de me dire qu'elle voulait bien m'aider. Au moins, elle ne m'avait pas fermé la porte au nez. J'espérais qu'elle m'hébergerait mais n'allons pas trop vite. Pour l'instant, elle voulait plus d'information sur Kakistos et surtout, elle voulait savoir mon prénom.

    " - Et bien c'est un vampire assez vieux qui s'est mis en tête de tuer les tueuses potentielles et par conséquent toi aussi... D'ailleurs, je crois que sans le vouloir je l'ai ammené à toi...

    - Sinon je m'appelle Faith... "


    Je pense avoir été assez clair, en tout cas, maintenant qu'elle savait le pourquoi du comment, j'espérais qu'elle ne rebrousserait pas chemin et qu'elle m'aidera comme elle l'a dit. Mais bon, c'est son devoir, c'est la tueuse et elle doit m'aider. On était deux et comme on dit, à deux on est toujours plus fort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Buffy Summers
In every generation. B.

♦ inscription : 28/11/2009
♦ messages : 395
♦ mon humeur : je dirais bonne
♦ localisation : los angeles
♦ job : aucun, étudiante




♦ in every generation
♦ if you had to tell the truth:
♦ copyright: © curious
♦ sujets: ouvert aux rps

MessageSujet: Re: Intrigue numéro 1   Mer 10 Mar - 14:56

    Même si mon expérience au combat était relativement faible, j'avais pour ambition de prendre les choses en mains et d'aider cette pauvre jeune fille. Le soucis c'est que je n'avais pas d'observateurs du moins le conseil ne m'en avait pas encore envoyé un pour me protéger. C'est donc pour cela que je devais me débrouiller seule sur ce coup là. La jeune fille avait l'air de se calmer et elle semblait être un peu plus apaisé. Je l'a vixais et je l'écoutais attentivement, elle qui m'expliquais toute cette histoire avec Kaki et voilà je n'arrivais pas à mémoriser ce foutu non bref ce vampire. Elle me disait "" - Et bien c'est un vampire assez vieux qui s'est mis en tête de tuer les tueuses potentielles et par conséquent toi aussi... D'ailleurs, je crois que sans le vouloir je l'ai ammené à toi... " Pas cool sur ce coup, étant donné que le vampire poursuivait Faith et qu'elle me chercher; il était logique que je tombe sur lui. Mais pour l'instant ce n'était pas cela qui me perturbait, la chose qui m'embêtait c'était de savoir comment j'allais me débarrasser de ce Kaki machin chose. Pour le moment je ne voulais pas appeler Adriel après tout il fallait que je me débrouille un peu. Après un court moment d'hésitation j'en étais venu à l'infime penser que de rentrer chez moi et de faire comme si tout ceci n'était qu'un mauvais rêve était peut-être une excellente solution. Mais tout ceci était bien réelle. Je lui souris en passant ma main dans mes cheveux et lui dit:

      - " Je vois, ça ne va pas être si simple. Bon tu as un endroit ou passer la nuit ? Je te propose de dormir chez moi, ainsi tu pourras me raconter en détail toute cette histoire. Et je tiens à te dire que je n'ai plus de protecteur, le mien a été tuer par un vampire il y a quelques semaines. Donc on va se retrouver seule "


    Loin de moi l'idée de lui faire peur, mais autant rester optimiste et ne rien lui cacher après tout je ne préfère être honnête avec Faith. Quelques part ça me faisait du bien de me dire " Tu n'ait pas la seule à vivre toute cette histoire " Elle au moins elle pouvait comprendre ce que je ressentais chaque, à chaque moment de mon existence. La peur, la contrariété, la frustration ou tout simplement la peur. Quelques moi auparavant je m'imaginais encore étant une fille normale vivant dans des conditions le plus normale possible. Sans sacrifice combats tueries et sang. Mais quelques part cette situation m'avait fait évoluer, je me sentais plus mature dans ma tête. Du moins j'étais obligé de grandir je ne pouvais pas rester comme ça, il fallait que je change ma façon de parler. Je lui fis signe de s'approcher de la porte de ma maison puis lui dit sur un ton qui laissé attendre que je l'apprécier:

      - " Vient entre on ne va pas rester dehors comme ça "


    Une fois entré dans ma maison; ma mère se trouvait dans le salon elle me regarda d'un air étrange. La j'étais piégé comme j'allais lui expliquer la présence de Faith. Je tentais une improvisation classique. Le coup que tous les jeunes de mon âge faisait à leurs parents, les excuses bidon des jeunes ,mais qui marchait tellement.


      - " Oh maman, euh c'est Faith oui et elle est venue m'aider à réviser l'histoire. Oui c'est ça donc Faith voici maman et maman voici Faith "

_________________

    underco

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-origins.forumactif.com

♦ inscription : 13/02/2010
♦ messages : 69
♦ mon humeur : appeurée
♦ localisation : Los Angeles




♦ in every generation
♦ if you had to tell the truth:
♦ copyright:
♦ sujets: ouvert aux rps

MessageSujet: Re: Intrigue numéro 1   Mer 10 Mar - 22:03

    Le fait de voir que je n'étais plus seule me redonnait un peu confiance en l'avenir. Il faut dire que le fait de savoir qu'on était deux rassurait tout de même. Et puis comme on dit, à deux on est toujours plus fort. Alors, certes, je ne suis peut être pas la tueuse potentielle la plus expériementée du monde, mais je ne demande qu'à apprendre. Maintenant, le fait d'avoir la tueuse devant moi ne pouvait qu'être une bonne expérience. Mais en entendant ce qu'elle était entrain de me dire, je me demande si on ne coure pas à notre perte à toutes les deux. C'est vrai quoi, elle avait l'air tout aussi perdu que moi et en plus, elle venait de me dire qu'elle avait perdu son observateur elle aussi. Franchement, comment s'en sortir si on est toute aussi inexpérimentées l'une que l'autre. Mais peut importe, on combinant nos expériences, on devrait certainement pouvoir s'en sortir. Malgré le fait que j'avais été replongée dans l'angoisse en entendant qu'elle n'avait pas d'observateur, j'étais rassurée qu'elle m'invita à dormri chez elle. Tout se mélangeait dans ma tête, le sentiment d'avoir trouver quelqu'un qui me comprenait, mais aussi la peur de ne plus vivre dans ce monde aussi fou soit-il. Le principal était tout de même que je n'étais plus seule et je ne pouvais que souffler un peu pour ça.

      " - Merci beaucoup pour ton aide Buffy... Tu étais la seule qui pouvait m'aider et puis même si tu n'as plus d'observateur, à deux on est toujours plus fort hein ? Je te raconterais tout ce que je sais si tu veux, bien que c'est assez simple... "


    Je n'allais tout de même pas lui dire non, c'est donc bien naturellement que je passa le pas de la porte pour entrer dans sa maison. Je me doutais bien qu'elle avais une vie de famille et c'est donc naturellement que je fis la rencontre de sa mère. Le truc, c'est qu'elle n'avait pas l'air de savoir notre secret. En y pensant, je comprends très bien. Mon observateur m'a toujours dit de garder cette identité secrète. Buffy trouva rapidement une parade en disant que j'étais venu réviser avec elle. C'était tout de même une bonne idée. Les présentations étaient faites.

      " - Bonsoir madame, enchantée de faire votre connaissance... "


    Nous empreintèrent les escaliers qui mènent à sa chambre et une fois seule, je pus voir un certains soulagement sur le visage de Buffy et je ne pus que lui dire...

      " - Ca doit pas être facile de mentir à ta mère... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
L. Adriel Hamilton
PARADIS INANIME

♦ inscription : 28/11/2009
♦ messages : 567
♦ mon humeur : angoissée
♦ localisation : sunnydale
♦ job : etudiant




♦ in every generation
♦ if you had to tell the truth:
♦ copyright: © darkdreams & livejournal
♦ sujets: ouvert aux rps

MessageSujet: Re: Intrigue numéro 1   Jeu 11 Mar - 19:17

    {...}


    Il fit le vide dans sa tête et ferma les yeux. Oubliant l'angoisse, la blessure et Jessica, il réfléchit quelques instants à la meilleure solution possible et ne put réprimer un sursaut d'espoir lorsqu'il senti dans la poche de sa veste son portable vibrer. Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt ? C'était peut-être ridicule pour un homme mais la situation n'était pas au machisme exaspérant. Il n'y avait pas vraiment d'autre portes de sorties pour eux et Adriel se surpris même à s'en vouloir d'avoir été si stupide. Il prit son portable et l'alluma sur l'écran d'accueil pour y voir s'afficher une barre de réseau. Il savait que ça ne serait pas suffisant pour envoyer un message et décida de grimper sur la tombe. Il posa son pied sur la pierre froide, sa main juste à côté et se hissa sur le cercueil avec difficulté, refoulant une grimace lorsque sa côte se mit à le brûler encore. Il tendit alors les bras en l'air et aperçu une deuxième barre apparaître sur l'écran. Il sourit et écrit son message.

    Citation :
    Sommes en difficultés dans la Crypte des VanCroy du cimetière de Downtown. Besoin de tes superpouvoirs de tueuse rapidement. Question de vie et de mort !

    Il chercha l'expéditeur et pressa sur la touche "envoyer" en soupirant. Le message mit quelques instants à partir, quelques millièmes de secondes qui parurent des heures pour Adriel mais finalement, la coche s'afficha et le message fut transmis à l'expéditeur. Il ne s'agissait plus que d'une affaire de minutes désormais ! En espérant que sa copine serait rapide !

    {...}

_________________

    BUFFY : « - I wasn't gonna use violence. I don't always use violence, do I ?
    ADRIEL : « - The important thing is, you believe that.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-2-free.skyrock.com
avatar
Buffy Summers
In every generation. B.

♦ inscription : 28/11/2009
♦ messages : 395
♦ mon humeur : je dirais bonne
♦ localisation : los angeles
♦ job : aucun, étudiante




♦ in every generation
♦ if you had to tell the truth:
♦ copyright: © curious
♦ sujets: ouvert aux rps

MessageSujet: Re: Intrigue numéro 1   Jeu 11 Mar - 20:26

    Me voilà enfin rassuré je me trouvais dans ma chambre avec Faith et je tentais une infime pensée de soulagement qui ne put qu'être une illusion. Ma mère semblait avoir gobé toute l'histoire le bobard plutôt que je lui avais racontés. Tant mieux pour moi enfin pour nous. Cette jeune fille semblait plutôt sympathique et j'étais persuadé que j'allais bien m'attendre avec elle. De plus nous étions un peu pareille d'un certain point de vue même si je suis sur qu'elle devait être différente. Bizarrement ma mère n'avait pas insister pour savoir ce que Faith faisait à la maison. Je m'approchais de mon lit pour m'asseoir et faire signe à Faith de faire de même. Dire que quelques minutes avant je ne connaissais pas l'existence de cette fille et je n'avais pas besoin de l'aider. C'est fou comme le destin peut percuter votre vie et changer le court de son existence. Je commençais à comprendre cette réalité qui ne m'inspirait que du mépris. Peu de temps avant, quand j'étais en train de monter lentement et péniblement les escaliers de ma demeure Faith m'avait dit le plus discrètement du monde " - Ça doit pas être facile de mentir à ta mère... ". Elle avait belle et bien raison, c'était insupportable de lui mentir ,mais Merrick m'avait tout enseigné et il m'avait appris que je ne pouvais révéler ma véritable identité. Même si la première fois que j'ai tué mon premier vampire, les choses ne se sont pas passées comme prévue. Paniqué pétrifié je dirais même incontrôlable, j'avais tout dit à mes parents, par peur pour ma santé mentale, ils m'avaient envoyé dans un centre psychologique pour avoir une analyse complète de moi soit disant délire schizophrénique. Bon je tentais d'oublier toute cette histoire et de concentrer sur la question de Faith ou plutôt l'affirmation. Affichant un superbe sourire cachant bien mes véritables sentiments, je lui dit:

      - " En effet c'est un combat de chaque jour ".


    Soudain et honnêtement je ne m'y attendais vraiment pas; mon téléphone portable sonna. J'avais de la chance il était sur mon bureau donc accessible facilement. Je laissais échappé un "Pardon" à Faith. Ma sonnerie était certes classique ,mais elle rendait honneur à mon artiste favorites dont le slogan de celle ci était "It's Britney bitch" je pense que tout le monde a bien compris. Je parcourais mon menu pour arriver dans mes sms reçu et c'était Adriel j'émis un sourire; contente d'avoir quelques nouvelles. Malheureusement son message était très inquiétant et l'espoir de passer une soirée tranquille avec Faith s'envola aussitôt.

    Citation :
    Sommes en difficultés dans la Crypte des VanCroy du cimetière de Downtown. Besoin de tes super pouvoirs de tueuse rapidement. Question de vie et de mort !


    J'avais peur, plus que cela d'ailleurs, j'étais paniqué. Que pouvait bien arriver à Adriel ? Il devait être en danger. Je sentais que c'était le moment je devais faire mes preuves et combattre contre une vraie tueuse. Même si mes capacités au combat n'était pas franchement évolué, Merrick m'avait appris les techniques de parades de base et bien d'autres choses. Je relisais attentivement le texto pour voir si tout ceci n'était une hallucination. J'aurais étant aimé que se sois un texto du genre "Coucou comment vas tu ?" et non Buffy ce n'était pas le cas. Tout en regardant Faith et en projetant une mine des plus sérieuse; je lui dit:


      - " Oh non..... mon ami a besoin d'aide, il est en danger de mort. Il faut que j'y aille, tu vas devoir venir avec moi. On va prendre le plus d'armes possible; tout ceci est extrêmement sérieux Adriel ne m'aurais jamais envoyé ce genre de message si la situation n'était pas complexe. La tout de suite tout ce que j'espere c'est que ton Kakistos ne soit pas le fruit de ses problèmes "


    J'ouvris l'armoire pour sortir une arbalète que Merrick m'avait précieusement confié suivi de quelques pieux en bois que je posais sur le bureau. Un bocal d'eau bénite pour finir et tout mes petits outils se trouvaient à présent dans un sac ou le niveau esthétique n'étais pas au top. Je réalisais que c'était vraiment le moment et que dans tous les cas j'allais me battre. Espérons que les choses se passerons le mieux que possible...

_________________

    underco

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-origins.forumactif.com

♦ inscription : 13/02/2010
♦ messages : 69
♦ mon humeur : appeurée
♦ localisation : Los Angeles




♦ in every generation
♦ if you had to tell the truth:
♦ copyright:
♦ sujets: ouvert aux rps

MessageSujet: Re: Intrigue numéro 1   Sam 13 Mar - 11:28

    Comme l'a sit bien dit, c'est un combat de tous les jours. Je suis bien placée pour le connaitre. Combien de fois il a fallu que je mente devant des personnes qui avaient cru me voir entrain de me battre. C'est vrai que je n'étais pas trop entrainée mais il fallait bien que je sache mes limites et mon observateur en aussi peut de temps à tout de même réussi à m'entrainé assez pour que je sache comment tuer un vampire même si je n'ai vraiment tué qu'un vampire depuis le début de ma formation. C'est donc effectivement un combat de tous les jours, autant physiquement que moralement. J'avais été éprouvée physiquement et moralement ce soir. Je pensais pouvoir me reposer un peu et ne pas trop embêter Buffy pour ce soir. Mais c'était sans compter le message qu'elle allait recevoir. Bien sur, quand j'entendis sonner son portable, je ne pus réprimer un sursaut. J'étais toujours dans cet état de stupeur et n'importe quel bruit me mettais en transe. Bref, le temps qu'elle prenne son portable et j'étais déjà calmée. Bien sur, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle me dise que son petit copain est en galère dans une crypte ou je ne sais où. Il était dans de sales draps mais en tout cas, on ne pouvait pas rester là sans rien faire. C'était tout de même notre devoir de venir l'aider. Me voilà une nouvelle fois en stress, je devais repartir à l'affront alors que j'avais failli me faire tuer. J'étais donc sceptique mais d'un côté, je n'allais pas laisser Buffy partir seule surtout si il s'agit de Kakistos. Je me devais de lui dire ce que je ressentais. Bien sur, je ne vais pas la laisser tomber, elle a quand même accepté de m'héberger, donc c'est la moidre des chose de l'aider.

    " - D'accord allons-y, je ne vais pas te laisser seule tout de même... "

    Elle s'était vite mis à prendre des armes comme une arballette et des pieux en tout genre. Elle était beaucoup mieux préparée j'ai l'impression. Je ne connaissais que le pieux moi et encore je n'avais pas eu énormément d'occasion de l'utiliser. Il fallait vraiment que je prenne exemple sur elle. Je pense qu'on pourrait faire un bon binome. Bien sur, c'est la seule et l'unique mais qui sait je prendrais peut être sa place un jour. Non pas que je lui souhaite de mourir. Maintenant, il ne nous restait plus qu'à partir. Je ne savais pas comment elle allait faire alors qu'il y avait sa mère dans le salon. Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'elle passe par la fenêtre. C'était l'aventure avec elle et je peux vous dire que le fait de faire le mur comme ça pour aller sauver un gars eu le don de me détendre. Nous étions maintenant dehors et comme je ne connaissais pas du tout la ville, je ne pus qu'inviter Buffy à m'indiquer le chemin.

    " - Je te suis Buffy, ne perdons pas une seule seconde... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
L. Adriel Hamilton
PARADIS INANIME

♦ inscription : 28/11/2009
♦ messages : 567
♦ mon humeur : angoissée
♦ localisation : sunnydale
♦ job : etudiant




♦ in every generation
♦ if you had to tell the truth:
♦ copyright: © darkdreams & livejournal
♦ sujets: ouvert aux rps

MessageSujet: Re: Intrigue numéro 1   Sam 13 Mar - 19:23


_________________

    BUFFY : « - I wasn't gonna use violence. I don't always use violence, do I ?
    ADRIEL : « - The important thing is, you believe that.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-2-free.skyrock.com

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Intrigue numéro 1   

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrigue numéro 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Los Angeles : Habitations :: Prescott Street :: → maison des Summers-